Une fresque co-réalisée par les élèves et enseignants du collège

En 2020, la fresque Don Bosco, a été réalisée sous la houlette du professeur d’Art plastiques.

Véritable fédérateur au sein du collège, ce projet a permis aux élèves comme aux enseignants de co-créer cette œuvre située au 9 de la rue du Bac.

Laissons M. Runel expliquer les détails du projet.

Genèse :
En début d’année j’ai demandé à Mme Lagaillarde s’il existait un petit espace mural quelque part pour envisager une petite fresque avec les élèves…
Quelques semaines plus tard Mme Lagaillarde me parle d’un “petit” mur dans la cour du 9… J’ai vite compris que ce mur était “petit” par sa hauteur mais offrait une longueur d’environ 100 m !
Un cadeau pour les élèves et l’occasion d’envisager un véritable projet d’année (s).

La démarche :
Chacun des élèves, sur tous les niveaux a créé un projet libre qu’il a présenté en classe.
Chacun des 5 groupes par classe a produit un condensé ou une nouvelle création à partir des propositions d’origine.
Propositions présentées également par les groupes.
Chaque classe a ensuite élu un projet.
Ceux-ci ont été réunis et envoyés à la direction pour en parler.
Il s’est avéré qu’un grand nombre de projets avaient pour thèmes
– le monde végétal
– le souci de la planète
– la dynamique de vie
– la joie d’être ensemble associés à l’identité de l’établissement.

Il en a résulté un schéma symbolique, et une idée ; un nouveau projet.
Demander à chacun de rechercher et d’identifier sa propre couleur afin de pouvoir laisser une trace personnelle et identifiable tout en respectant l’espace des autres dans l’esprit du projet de départ.
Le jeu visuel qui régit la fresque est très simple :
Chaque module doit être positionné afin de valoriser la couleur des feuilles voisines, ce qui a pour effet de magnifier sa propre couleur et de créer une vibration dynamique.
Techniquement c’est un véritable travail de coloristes car ils n’ont utilisé que les trois couleurs primaires pour arriver à leur propre nuance. Je suis extrêmement fier d’eux.

La forme utilisée qui ressemble à une feuille ou un pétale permet en la déployant à l’infini, d’exprimer le flot, l’énergie, l’envol des élèves à partir du regard bienveillant de Don Bosco.
De leur côté le personnel, les éducateurs et enseignants eux aussi entourent le portrait afin de le faire rayonner.

Chacun et chacune se nourrit de cette belle pédagogie qui permet à chacun d’être lui même au milieu des autres.