La Tutelle

Qu'est ce que la tutelle des Frères ?

Quand le Père André Coindre, fondateur des Frères du Sacré Cœur, a créé ses œuvres scolaires, il n’y avait d’autre personnel dans ces écoles que des religieux. Cette situation a perduré pendant des décennies.

Avec la fondation de collèges et de lycées, on a eu recours, petit à petit à quelques laïcs. Le nombre important des Frères dans les instituions leur permettait d’assurer la permanence de leur esprit propre, ce qu’on appelle leur charisme.

Celui-ci comporte la volonté d’accueillir tous ceux qui leur sont confiés, avec une attention privilégiée aux plus démunis des enfants et des jeunes, dans un climat de compassion, de confiance et de recherche de la justice, fondé sur leur spiritualité du Cœur de Jésus.

Avec le temps, surtout à partir de 1960, les laïcs sont devenus de plus en plus nombreux dans les « écoles de Frères », tandis que le nombre de Frères diminuait  de plus en plus.
Les religieux ont alors progressivement confiés les responsabilités aux laïcs, mais en désirant que l’esprit qui les avait guidés, se maintiennent le plus possible. C’est pourquoi, comme les autres communautés religieuses, ils ont organisé un service de Tutelle, chargé de maintenir les valeurs qui constituent leur patrimoine éducatif.

Tutelle : étymologiquement ce terme vient du verbe latin tuerri qui signifie défendre (au sens de protéger, prendre soin)

La Tutelle se veut donc gardienne et garante de l'esprit des Frères

Elle s’exerce au moyen d’une équipe de Frères et de laïcs. Elle nomme les chefs d’établissements, supervise la gestion, organise des formation pour tous les membres des communautés éducatives, spécialement ceux qui exercent les plus lourdes responsabilités.

Son rôle n’est pas de régir le fonctionnement quotidien des établissements scolaires, mais d’aider les personnes à bien se situer dans leur mission et à garder le cap de l’Education selon les Frères du Sacré Cœur.

Frère René Sanctorum s.c.

error: Le contenu est protégé